Marché des Douves

Article paru dans le magazine Déco IN Bordeaux N°7, rubrique « En vélo Simone » (avril-mai 2019)

DIB 7 (4).jpg
Photo : Jeremy Denon pour IN Magazines

Achevé en 1886 le marché des Douves complète son voisin le «Grand marché des Capucins » (1880, splendides halles métalliques, malheureusement démolies en 1957).
Alors que les halles des Capucins étaient réservées, à l’origine, aux grossistes, le marché des Douves accueillait les marchands de volailles, de gibiers, de poissons… il a compté jusqu’à 120 commerçants. Cette architecture utilitaire, fonctionnelle n’en recèle pas moins des qualités décoratives par le choix des matériaux (pierres, briques, fer, verre) et par les formes variées, suivant leur emploi, des éléments de fonte. On trouve la pierre dans les soubassements qui portent les murs de briques, les colonnes de fonte qui elles même soutiennent les grandes verrières. La pierre est aussi employée pour les portes, au nombre de cinq. Monumentalisées, véritables petits arcs triomphaux avec leurs colonnes, leurs frontons triangulaires, elles apportent une touche classique à ce bâtiment de conception néanmoins résolument moderniste pour son époque. Trente-sept colonnettes de fonte* portent la charpente métallique et ses verrières. Ainsi la lumière inonde le bâtiment par les murs, par le toit… Ces mini « halles Baltard »sont caractéristiques des techniques constructives de cette époque : « *des parapluies » selon le mot de Napoleon III. On peut renoncer à ce paragraphe, ok… c’est déjà trop long. L’architecte bordelais , Pierre-Charles Durand, (1824-1891) en est le constructeur…. lui même fils de l’architecte de la « Galerie bordelaise » il devient l’architecte de la ville dans les années 1880. On lui doit aussi la construction de la «faculté des Lettres et des Sciences», (aujourd’hui musée d’Aquitaine), la « Synagogue », la restauration de la « porte Cailhau » … Contrairement au marché métallique des Capucins notre marché des Douves a échappé à la démolition. Ouf ! Le cabinet d’architecture « Studio d’Architecture 50/01 » assure sa restauration – réussie – (2015) en y créant de nouveaux espaces dans un second volume intérieur (isolation phonique et thermique). C’est l’association « La halle des Douves » qui en assure le fonctionnement : salles de spectacles, de réunions, projets participatifs, mutualisés… ouverts à tous et gratis ! Une maison de vie dédiée au service d’un quartier et aux Bordelais ! On en redemande !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close