La Galerie Bordelaise

Article paru dans le magazine Déco IN Bordeaux N°6, rubrique « En vélo Simone » (février-mars 2019)

DIB 6 (1).jpg
Photo : Jeremy Denon pour IN Magazines

L’architecte Gabriel Durand édifie La Galerie Bordelaise, entre 1832 et 1834. Ce passage couvert est construit pour le compte de la compagnie de la Galerie bordelaise , société dont le capital est majoritairement constitué par l’apport d’un richissime émigré espagnol, le marquis de la Torre, qui avait acquis une immense fortune à Véracruz. A l’imitation des passages parisiens du début du XIXème siècle, la Galerie Bordelaise a pour vocation d’abriter une galerie marchande. Cette galerie traverse en diagonale un îlot constitué par les rues des Piliers- de–Tutelle, Maison Daurade et les rues Sainte-Catherine et Saint-Rémi. Extérieurement avec ses arcades en plein cintre, son balcon en continu sur des consoles à volutes, ses frontons triangulaires surmontant les baies du bel étage et sa large frise de grecques, les façades présentent une noble élégance, tout en sobriété. Pour l’intérieur si l’on retrouve les baies en plein cintre au rez-de-chaussée surmontées de baies rectangulaires à l’étage, le décor et l’ambiance sont beaucoup plus luxueux : avec ses miroirs et ses motifs pompéiens, casques guerriers, coupes de fruits, couronnes, instruments de musique. L’ensemble est aujourd’hui un peu endommagé et mérite une restauration. Une verrière à charpente métallique, qui assurait un éclairage zénithal, vient, quant à elle, d’être superbement rénovée. Les deux entrées formant vestibules avec leurs colonnes de marbres blancs, les chapiteaux dorés magnifient la solennité de l’endroit. Moderne pour son époque avec son éclairage au gaz ( !) la féérie de couleurs et de lumières de la Galerie bordelaise en faisait alors une des plus somptueuses de France qui devint l’emblème du commerce de luxe fréquenté par la bonne société bordelaise. Une deuxième campagne de restauration devrait rendre tout son prestige à cet exceptionnel exemple d’architecture commerciale de la monarchie de
juillet » comme le qualifie le professeur Robert Coustet..…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close